fbpx

Atelier « Entre cartes, atlas et itinéraires. Représenter le territoire à Bucarest » avec Béatrice Jullien

25 mars, Institut français de Bucarest

Organisateurs :

  • L’Ambassade de France en Roumanie
  • L’Institut français de Bucarest

Le thème :

La ville de Bucarest, pour le meilleur ou pour le pire de son histoire, s’est toujours voulue une ville moderne. Les bouleversements historiques y ont marqué l’espace urbain comme rarement, et Bucarest présente aujourd’hui un défi architectural et urbanistique unique parmi les capitales européennes. Cet état de fait, que ressentent tous les habitants de la capitale, a incité l’Ambassade de France et l’Institut français en collaboration avec les acteurs de la ville à mettre en place un cycle de rencontres avec des architectes français.

Cette série de rencontres vise les acteurs de la ville, les étudiants et les jeunes architectes sensibles aux besoins de leur capitale au XXIème siècle. Elle est également l’occasion de réfléchir sur l’avenir d’une métropole d’Europe orientale en recomposition. Il s’agit donc de renouer avec une tradition ancienne : la modernité.

Après sa conférence « Entre cartes, atlas et itinéraires. Représenter le territoire » (24 mars, 19h30, Institut français de Bucarest), Béatrice Jullien animera un atelier (25 mars) consacré à la représentation du territoire à Bucarest.

Les règles de participation

Éligibilité :

L’atelier est ouvert à tous les architectes, étudiants et acteurs de la ville.

La participation à l’atelier est gratuite, mais les places sont limitées à raison de 20 personnes.

Date et lieu :

L’atelier aura lieu vendredi 25 mars 2011, de 12h00 à 20h00 (avec une pause d’une heure), à Institut français de Bucarest, 77 Bd Dacia.

Langue(s) :

L’atelier se tiendra en français.

Appel aux candidats :

CONSIGNES

Chaque participant au workshop apportera le 25 mars le travail préparatoire suivant : raconter, représenter un trajet dans sa ville: celui qui va de son domicile à l’Institut français.

  • une carte « classique » (zénithale, avec une échelle, une orientation fixe, etc) où apparaît le trajet
  • un itinéraire ou carte-mémoire : un dessin représentant ce trajet. Le dessin (ou montage, collage, pliage, dépliant….) doit retracer les séquences urbaines principales, les étapes marquantes, les changements de direction, les types de tissus rencontrés sur votre chemin (de préférence effectué à pied) et tout autre élément que vous jugerez important. Cette « carte » doit être dressée de mémoire, sans fonds de plan. Elle n’est pas nécessairement une vue zénithale, elle peut croiser différents modes de représentation. Elle peut être largement annotée, commentée. Elle peut prendre toute forme susceptible de dresser le récit du trajet.
  • une à trois cartes postales : sur un format de 9x13cm, sur papier épais, en noir et blanc ou en couleur, vous réalisez une carte postale d’un ou des trois lieux les plus significatifs du trajet. Le verso sera également renseigné avec le titre du lieu représenté. La carte postale pourra enfin être complétée d’un texte à un destinataire imaginaire, en rapport avec le trajet effectué.

Ces travaux seront présentés par les étudiants, puis commentés et des développements thématiques illustrés sur les différents modes de représentations cartographiques d’une ville et d’un territoire seront présentés.

Vous avez besoin de : crayons + ciseaux + colle + papier format A2 + laptop

Inscriptions jusqu’au dimanche 20 mars 2011 (avec votre nom, âge, adresse mail, téléphone et domaine d’activité) : alina.nechifor@culture-france.ro

Questions et réponses :

Vous pouvez adresser vos questions à alina.nechifor@culture-france.ro

Institut français de Bucarest

77, Bd.Dacia

Tél : (+40) 374 125 228

Atelier « Entre cartes, atlas et itinéraires. Représenter le territoire à Bucarest » avec Béatrice Jullien

Tag-uri:
Coșul de cumpărături
Nu exista produse în coș
Continuă cumpărăturile
0